L’aspirateur a une histoire de plus de cent ans, depuis les premiers modèles rudimentaires, jusqu’aux dernières avancées technologiques qui n’ont même pas besoin d’électricité pour fonctionner. Aujourd’hui, la famille des aspirateurs est divisée, laissant de côté les nuances infinies qui les caractérisent, en deux grandes branches : avec ou sans sac à poussière. Ces derniers, même s’ils sont sur le marché depuis plus de vingt ans, s’imposent rapidement comme un standard pour des raisons évidentes de praticité, de sécurité et de maniabilité. Vous l’avez compris, nous ne vous parlerons pas directement d’aspirateur robot laveur ici.

L’aspirateur sans sac est une technologie innovante

aspirateur classique avec sacUn moteur à l’intérieur de l’unité centrale crée une force centrifuge qui produit une sorte de petite tornade capable d’aspirer la poussière et la saleté et de les envoyer directement dans un récipient extractible sans passer par des filtres ou des sacs. Une technologie simple et directe, sans fioritures ni autres pièces particulières qui, dans le meilleur des cas, peuvent casser, nous empêchant d’utiliser l’appareil jusqu’à la réparation. Les derniers produits exploitent même une force multi-cyclonique qui, en multipliant les cônes d’air rend l’appareil plus efficace.

Les solutions sur le marché

Les appareils en production, qui utilisent cette technologie, couvrent toute la gamme autrefois réservée aux aspirateurs à sacs. Ainsi, nous disposons d’appareils sans sacs, haut de gamme, légers, maniables, avec des balais en fibre de carbone pour recueillir le maximum de saleté. Articulés, ils peuvent atteindre les coins les plus cachés de la maison. Convient à toutes les surfaces, du parquet au carrelage, en passant par les résines, le caoutchouc et les moquettes.

Pour ceux qui se contentent de performances « réduites » (comme dans le cas des moteurs), nous pouvons choisir un modèle de type aspirateur  balai. Plus maniable que son grand frère, avec des performances à peu près au même niveau mais avec une nette économie en termes de consommation d’énergie (désormais tous les produits de la classe A) et une réduction du bruit produit non négligeable.
Le seul inconvénient est le réservoir réduit par rapport à un aspirateur au système classique, ce qui oblige à le vider plus souvent. Un produit adapté au nettoyage quotidien d’un environnement mais moins performant si l’on parle de grand nettoyage de printemps.

Une offre alternative est représentée par les aspirateurs eau et poussière, même s’ils ne sont pas encore très répandus et très chers. La saleté est emprisonnée dans un réservoir rempli d’eau qui l’empêche de se disperser pendant la vidange. Excellente solution pour ceux qui souffrent d’allergie à la poussière (même si l’entretien et le nettoyage du réservoir prennent du temps, en prévoyant le lavage de celui-ci après chaque utilisation).

Alors, avantages ou inconvénients ?

Il faut néanmoins faire le point entre les points pour et les points contre. Avec un gain de temps et d’argent considérable (les sacs coûtent et nécessitent un minimum de praticité pour être changés), l’investissement initial n’est pas négligeable. L’aspirateur sans sac le moins cher coûtera toujours autant qu’un bon aspirateur sans sac. Bien sûr, si nous pensons à l’investissement à long terme, nous pourrions aussi économiser de l’argent. De plus, par rapport à un réservoir plus grand que les sacs classiques, lorsque nous nous retrouvons à le vider dans la poubelle, nous devons être adroits pour ne pas répandre de la saleté, un problème que les sacs étanches n’avaient pas.

L’élément qui fait franchir le pas sera soit le poids, qui le rend bien plus maniable, soit le bruit qui évite de réveiller tout l’immeuble à chaque sortie de l’aspirateur !

Comment fonctionne un aspirateur sans sac ? Avantages et inconvénients
5 (100%) 1 vote
Comment fonctionne un aspirateur sans sac ? Avantages et inconvénients